Témoins (cookies) sur le site de Michelin

Pour une navigation optimale, le site de MICHELIN utilise les témoins de navigation.  Pour plus d'information, veuillez consulter notre politique sur les témoins. OK

Votre activité
récente
!

Bienvenue à la boîte à outils de votre historique

Nous avons conservé de précieux renseignements sur vos recherches antérieures pour vous faciliter la tâche.

???private_mode_title???

???private_mode_text???

Derniers pneus visualisés

Derniers détaillants visualisés

Dernières recherches

À NOTRE SUJET

Développement durable

Michelin Amérique du Nord, inc.

À propos de Michelin

Où sommes-nous aujourd'hui et ce que nous représentons:
Notre mission, nos valeurs, quelques faits et chiffres, et le Bonhomme Michelin.

Michelin Amérique du Nord, inc.

Michelin Amérique du Nord opère aux États-Unis, au Canada et au Mexique et dispose de sièges sociaux et d'usines dans chacun de ces pays, en accord avec notre stratégie à long terme de rester près de nos consommateurs.

Opérations en Amérique du Nord

Michelin Amérique du Nord est une entreprise au chiffre d'affaires annuel s'élevant à 10,76 milliards de dollars américain, opérant 19 usines dans 16 emplacements et employant 22 000 personnes. Nous fabriquons et vendons des pneus pour les avions, les automobiles, les équipements de ferme, les camions lourds, les motos et les vélos. Michelin fabrique des pneus dans six états : l'Alabama, l'Indiana, l'Ohio, l'Oklahoma, la Caroline du Nord et la Caroline du Sud. De plus, nous disposons de trois usines canadiennes en Nouvelle-Écosse et d'une usine à Queretaro, au Mexique. Deux de nos usines se spécialisent dans la fabrication de produits semi-finis, transformant des matériaux bruts en composants pour les usines produisant des pneus et l'une de nos usines produit uniquement du caoutchouc synthétique. Seize usines fabriquent nos produits finis, deux sites font du rechapage pour le camionnage et un site produit du rechapage pour l'aviation. Michelin Cartes et guides publie également des atlas routiers, des cartes routières et des guides de voyage pour les principales villes d'Amérique du Nord.

Gamme de produits

La gamme de produits de Michelin dans le monde couvre pratiquement toutes les catégories du marché des pneumatiques. Michelin Amérique du Nord offre:

  • Des pneus pour véhicules de tourisme et camionnettes
  • Des pneus pour poids lourds
  • Des pneus pour véhicules récréatifs
  • Des pneus pour engins de génie civil
  • Des pneus pour engins agricoles
  • Des pneus pour avions
  • Pneus pour bicyclettes

Nombre d’employés par pays

États-Unis 17,805
Canada 3,400
Mexique 715

Nombre d’employés par État/province

Caroline du Sud 8,520
Alabama 2,030
Oklahoma 1,900
Indiana 1,620
Caroline du Nord 770
Nouvelle-Écosse 3,200
Québec 150

Usines Michelin par type de produit

Greenville, SC Pneus pour voitures tourisme
Spartanburg, SC Pneus pour poids lourds et bus
Lexington, SC Pneus pour voitures tourisme
Lexington, SC Pneus de génie civil
Sandy Springs, SC Produits semi-finis
Starr, SC Produits semi-finis et pneus de génie civil
Duncan, SC Rechapage de pneus de poids lourds
Covington, GA Rechapage de pneus de poids lourds
Norwood, NC Pneus d’avion
Dothan, AL Pneus pour camionnettes
Tuscaloosa, AL Pneus pour voitures tourisme
Louisville, KY Caoutchouc synthétique
Fort Wayne, IN Pneus pour voitures tourisme
Kansas City, MO Rechapage de pneus d’avion
Ardmore, OK Pneus pour voitures tourisme
Pictou County, Pictou County, N.-É. Pneus pour voitures tourisme
Bridgewater, Pictou County, N.-É. Pneus pour voitures tourisme
Waterville, Pictou County, N.-É. Pneus pour poids lourds et bus
Recherche, développement et essais

On ne fabrique pas les meilleurs pneus au monde, ni ceux qui procurent le plus grand plaisir de conduire, par accident. Tout commence chez Michelin Americas Research and Development Corporation, où l'esprit d'innovation et le savoir-faire technologique s'unissent pour répondre aux besoins concrets de consommateurs exigeants dans une industrie très concurrentielle. Avec 960 employés, des ingénieurs pour la plupart, le centre de recherche et développement nord-américain de Michelin a mis au point quelques-uns des meilleurs produits au monde, dont le premier pneu pour voitures tourisme capable de parcourir 130 000 kilomètres et destiné aux véhicules fabriqués en Amérique. Les pneus Michelin ne se contentent pas d'un seul point fort, mais ils présentent plutôt la meilleure combinaison d'atouts possible : une excellente tenue de route, une traction exceptionnelle sur chaussée mouillé et la capacité de parcourir un grand kilométrage, tout cela sans sacrifier le confort. Les ingénieurs de chez Michelin ne font aucun compromis.

Terrain d'essais de Laurens

Les installations d'essais de Laurens, en Caroline du Sud, sont un prolongement essentiel du département de recherche et développement chez Michelin. Ce site de 3 300 hectares comprend 12 pistes aux longueurs et aux revêtements variés, spécialement conçues pour les essais de pneus et de systèmes de suspension, ainsi que pour la formation des conducteurs et la gestion d’évènements. Les pneus subissent des tests de bruit, d’adhérence sur chaussée mouillée, d'usure sur le gravier, de conduite sur terrains en pente, de traction dans la boue et de maniabilité du véhicule en cas de changement de voie à haute vitesse ou de dérapage. Ces infrastructures, qui sont essentiellement utilisées par Michelin, offrent également l’opportunité à d'autres groupes de faire des essais en toute sécurité dans un environnement adapté, comme par exemple des tests de maniabilité, des analyses de vibration ou des tests de résistance du châssis. Le site sert également à la formation de représentants de la loi de Caroline du Sud et de Caroline du Nord désireux d'améliorer leur connaissance de la conduite en situation d'urgence.

Formation, ventes et marketing

Une large part du succès de Michelin en Amérique du Nord est attribuable aux départements des ventes et du marketing. Michelin a reconnu dès le début des années 1960 la nécessité d’une formation approfondie de son personnel de vente en Amérique du Nord, et c’est pourquoi nous sommes depuis longtemps renommés dans l’industrie pour offrir la formation la plus poussée et la plus complète. Au centre de formation de Greenville, en Caroline du Sud, des formations sont organisées pour les vendeurs du Groupe, mais aussi pour les détaillants Michelin qui désirent améliorer leurs compétences en matière de vente et de gestion. Les équipes du marketing de Michelin, composées d’experts chevronnés en marketing, en communication et en recherche, travaillent sans relâche afin d’offrir à nos clients le meilleur rapport qualité-prix.

Protection de l'environnement

Le respect de l'environnement est l’une des valeurs fondamentales de Michelin, et cela se reflète dans toutes nos sphères d’activité. Cette philosophie implique que la croissance des parts de marché ou l'augmentation du chiffre d’affaires ne devraient jamais se faire au détriment de l'environnement. Que ce soit en participant à des recherches ou en réalisant des études sur l’impact des pneus sur les écosystèmes, Michelin se préoccupe des répercussions que ses activités peuvent avoir sur l'environnement.

D'où venons-nous?

Forte de plus de 100 ans d'innovation, Michelin continue de participer à définir l'industrie du pneu.

Amérique du Nord

Michelin est en Amérique du nord depuis 1907 lorsqu’elle rachète la International Rubber Company, située à Milltown, dans le New Jersey. Dans cette entreprise de 2 000 employés, devenue le quatrième plus important fabricant de pneus du pays, on fabrique des pneus et des chambres à air jusqu'en 1930. Michelin Amérique du Nord fait son retour aux États-Unis en mars 1950. Avec trois dimensions de pneus poids lourds et deux modèles de dessin de la bande de roulement, cinq personnes fondent la Michelin Tire Corporation à New York, soit un vice-président exécutif, un vice-président des ventes, une secrétaire, un superviseur des entrepôts et un représentant des ventes nouvellement engagé. Les pneus coûtent de 40 à 50 % plus cher que ceux de la concurrence, mais leur structure faite de nappes métalliques recouvertes de gomme permet aux vendeurs de Michelin de proposer une solution plus durable aux exploitants de parcs dont les pneus doivent rouler dans des conditions particulièrement difficiles, incluant les transporteurs spécialisés dans les charges lourdes et les parcs de camions de nettoyage. Cette stratégie permet de jeter les bases d'une réputation de durabilité et de qualité reconnue encore aujourd'hui dans le secteur du transport routier.

En 1954, en raison de la croissance des ventes, le Groupe agrandit son siège social. En 1956, un pneu MichelinMD révolutionne les marchés mondiaux du pneumatique : le pneu radial poids lourds tout acier à nappe unique, mis au point en 1953. Michelin continue cependant de vendre pour l'essentiel les pneus ancien modèle, à carcasse métallique diagonale. Malgré une croissance annuelle stable, le volume annuel des ventes en 1959 est inférieur à ce que produit en une semaine une usine de pneus poids lourds moderne.

Tandis que le pneu tourisme radial gagne du terrain en Europe dès la fin des années 1950, il commence seulement à se faire connaître aux États-Unis au milieu des années 1960. La croissance mondiale de Michelin est alors fulgurante; l'entreprise implante 12 nouvelles usines et annonce la construction avant 1971 d'une usine en Nouvelle-Écosse, au Canada.

En 1966, deux évènements majeurs font accéder Michelin au plus important marché de pneus tourisme au monde. Jusque-là, Michelin n'importait que de petites quantités de pneus radiaux pour répondre à la demande de clients possédant des voitures européennes (équipées en première monte de pneus radiaux Michelin). Cette année-là, Ford Motor Company décide de faire équiper la Lincoln Continental Mark III 1968 de pneus radiaux en monte d'origine. Aucun des pneus mis au point par les fabricants de pneus locaux ne convenant à Ford, celle-ci choisit comme fournisseur Michelin, établissant ainsi la réputation du pneu radial en même temps que celle de Michelin en Amérique du Nord. La même année, Sears se met en quête d'un pneu radial. Anticipant une rapide « radialisation » de l'industrie du pneumatique, Sears, désireuse de prendre une longueur d'avance sur ses concurrents, choisit finalement Michelin pour sa réputation de qualité et de savoir-faire technologique. À la fin de 1969, l'expansion de Michelin rend nécessaire un nouveau déménagement dans un siège social plus spacieux, tandis que l'effectif de l'entreprise atteint 250 personnes, dont 103 commis-voyageurs.

Après avoir révolutionné l'industrie des transports avec le pneu radial, Michelin ouvre 23 nouvelles usines pour répondre à la demande mondiale de pneus radiaux, en pleine croissance. Au début des années 1970, l'entreprise décide de fabriquer exclusivement des pneus radiaux et de cesser la production de pneus à carcasse diagonale. Michelin inaugure deux nouvelles usines en Nouvelle-Écosse en 1971 et entame la construction de deux autres dans l'ouest de la Caroline du Sud. Le 10 mars 1975, le tout premier pneu tourisme fabriqué aux États-Unis sort des chaînes de production de l'usine Michelin US1, à Greenville, en Caroline du Sud. L'usine US2, située à Anderson, se consacre à la fabrication de produits semi-finis destinés à l'usine US1. Une troisième usine voit le jour en 1978, toujours en Caroline du Sud : il s'agit de l'usine de Spartanburg (US3), qui fabrique des pneus radiaux pour le marché poids lourds, en pleine expansion. La phase de développement des années 1970 de Michelin s'achève avec l'ouverture de l'usine US4 à Dothan, en Alabama. En plus de ses usines de production, Michelin possède en Caroline du Sud un site de recherche et développement consacré à la conception de produits destinés exclusivement au marché de l'Amérique du Nord. Le Groupe inaugure en 1979 un nouveau siège social à Lake Success, dans l'État de New York, suite à la croissance de ses effectifs. L'entreprise, qui a entamé le siècle avec 250 employés, le termine avec 7 000 employés. C'est également au cours de cette décennie que Michelin a largement diversifié sa gamme de pneus, passant de deux modèles à chambre à air à une gamme complète de pneus tourisme sans chambre à carcasse radiale, en réponse à une demande croissante de pneus présentant une meilleure efficacité énergétique, une durée de vie plus longue et une plus grande maniabilité. Trois types de pneus poids lourds existaient en 1970. En 1979, la gamme diversifiée de Michelin répondait aux multiples besoins de gestionnaires de parcs aux spécialités variées, depuis le transport longue distance jusqu'au transport de pierres ou de charbon, en passant par la livraison de pain ou de colis.

Les difficultés économiques des années 1980 entraînent la nécessité d'une consolidation de l'industrie du pneumatique. Remises des effets de la Deuxième Guerre mondiale, les entreprises japonaises et européennes sont maintenant en concurrence directe avec les sociétés américaines, au sein d'une économie devenue mondiale. Les plus petits fabricants de pneus sont rachetés par des fabricants plus importants, parce que la grande taille d'une entreprise est un gage de sa survie. Malgré une conjoncture économique difficile, Michelin investit massivement dans son expansion en Amérique du Nord, inaugurant au début des années 1980 deux usines à Lexington, en Caroline du Nord, et en Nouvelle-Écosse. Par ailleurs, le siège social nord-américain du Groupe quitte New York, où il était situé depuis 1950, et s'installe à Greenville, en Caroline du Sud, pour consolider l'exploitation et la fabrication nord-américaines. Le siège social actuel ouvre ses portes en 1988.

En 1989, après avoir soigneusement étudié la tendance du marché et observé les mouvements de ses deux concurrents principaux dans le monde, Michelin acquiert Uniroyal-Goodrich Tire Company. Cette opération fera non seulement de Michelin le premier fabricant de pneus au monde, mais apportera également à l'entreprise un vaste portefeuille de marques solidement implantées sur le marché américain. Uniroyal et BFGoodrich s’étaient associées en 1986 pour s’appuyer sur leurs forces respectives sur le marché d’équipements d’origine et de rechange. Michelin a évolué vers les années 1990 en étant en mesure d’offrir les meilleurs produits au meilleur prix possible à pratiquement toutes les catégories de consommateurs.

Où allons-nous?

Nous faisons avancer la mobilité et relevons des défis à la fois humains, énergétiques et environnementaux

Innovation
Recherche et développement et essais

On ne fabrique pas les meilleurs pneus au monde par hasard, ni ceux qui procurent le plus grand confort de conduite. Tout commence chez Michelin Americas Research and Development Corporation, où l'esprit d'innovation et le savoir-faire technologique s'unissent pour répondre aux besoins concrets de consommateurs exigeants dans une industrie très concurrentielle. Avec 1 060 employés, des ingénieurs pour la plupart, le centre de recherche et développement nord-américain de Michelin a mis au point quelques-uns des meilleurs produits au monde, dont le premier pneu tourisme capable de parcourir 130 000 kilomètres et destiné à équiper les véhicules fabriqués aux États-Unis. Les pneus MICHELIN ne se contentent pas d'un seul point fort ; ils présentent la meilleure combinaison d'atouts possible, alliant par exemple une grande maniabilité à une traction exceptionnelle sur terrain mouillé et à un kilométrage important, sans sacrifier le confort. Les ingénieurs de chez Michelin ont horreur des compromis.

Terrain d'essais de Laurens

Les installations d'essais de Laurens, en Caroline du Sud, sont un élément essentiel de la recherche et développement chez Michelin. Ce site de 3 500 acres comprend 12 pistes aux longueurs et aux revêtements variés spécialement conçues pour les essais de pneus et de suspensions, ainsi que pour la formation des conducteurs. Des ingénieurs effectuent sur les pneus des tests de bruit, de tenue de route sur surfaces mouillées, d'usure sur le gravier, de conduite sur terrains en pente, de traction dans la boue et de maniabilité du véhicule, par exemple en cas de changement de voie à haute vitesse ou de dérapage. Cette ressource, qui est utilisée essentiellement par Michelin, effectue aussi des essais pour d'autres groupes, comme des analyses de vibration et des tests de résistance du châssis réalisés en toute sécurité dans un environnement adapté. Le site sert également à la formation de représentants de la loi de Caroline du Sud et de Caroline du Nord désireux d'améliorer leurs connaissances de la conduite en situation d'urgence.

Formation, ventes et marketing

Une large part du succès de Michelin en Amérique du Nord est attribuable aux groupes des ventes et du marketing. Michelin est reconnue depuis longtemps dans le secteur pour la qualité de la formation de sa force de vente. Au centre de formation de Greenville, en Caroline du Sud, on organise des formations pour les vendeurs du Groupe, mais aussi pour le personnel des revendeurs de Michelin désireux d'améliorer leurs compétences en matière de vente et de gestion. Les équipes du marketing de Michelin travaillent sans relâche à accroître la valeur des produits pour nos clients.

Apprenez-en plus sur les innnovations Michelin

Une meilleure façon d'avancerMD

Nous créons aujourd'hui la route de demain, en vous proposant des pneus de plus en plus sûrs, qui font baisser votre consommation d'énergie, et en mettant au point de nouvelles méthodes de production et de recyclage qui réduisent notre impact sur l'environnement. Michelin met tout en œuvre pour vous aider à trouver une meilleure façon d'avancerMD.

Découvrez en quoi Michelin vous propose une meilleure façon d'avancerMD

Protection de l'environnement

Le respect de l'environnement est une des valeurs fondamentales de l'entreprise, et à ce titre, il se manifeste dans toutes nos activités. Dans le respect de cette valeur, nous refusons que la croissance des parts de marché et l'obtention de résultats se fassent au détriment de l'environnement. En participant à des recherches ou en réalisant des études sur les effets produits par les pneus sur l'environnement, Michelin se préoccupe des répercussions que ses activités peuvent avoir sur la nature.

Le Challenge BibendumMD

Michelin organise chaque année depuis 1998 le Challenge BibendumMD, un rendez-vous mondial réunissant des centaines de constructeurs, de fournisseurs d'énergie et d'entreprises technologiques, ainsi que des organisations non gouvernementales et des hommes politiques et visant à encourager la conception de véhicules propres et le développement d'une mobilité durable.

En savoir plus sur Michelin Challenge BibendumMD