Témoins (cookies) sur le site de Michelin

Pour une navigation optimale, le site de MICHELIN utilise les témoins de navigation.  Pour plus d'information, veuillez consulter notre politique sur les témoins. OK

Votre activité
récente
!

Bienvenue à la boîte à outils de votre historique

Nous avons conservé de précieux renseignements sur vos recherches antérieures pour vous faciliter la tâche.

???private_mode_title???

???private_mode_text???

Derniers pneus visualisés

Derniers détaillants visualisés

Dernières recherches

CONDUITE HAUTE PERFORMANCE

La grand-route fait ressortir notre vraie nature

Préparez-vous à rouler. Plaisir de conduire droit devant!

Conduisez comme un pro

Perfectionnez votre technique de conduite sur piste. Suivez les conseils d’un pilote chevronné qui ne cesse de parfaire sa maîtrise de l’art de conduire.

Accélérer pour sortir une voiture à traction d’un dérapage

Avec une voiture à traction, accélérez pour cesser de patiner. C’est contre-intuitif, mais la vitesse acquise vous tirera du dérapage et vous reprendrez le contrôle. Essayez également de braquer dans le sens opposé à celui du dérapage.

  • Soyez prévoyant

    Gardez les yeux vers l’avant, regardez loin devant afin que vos mouvements soient toujours naturels et préparés aux conditions qui arrivent.

  • Freiner à fond avec un système ABS

    Les systèmes ABS empêchent les freins de se bloquer, mais ils fonctionnent mieux quand vous freinez à fond, contrairement aux systèmes non ABS.

  • Accélérer pour sortir une voiture à traction d’un dérapage

    Avec une voiture à traction, accélérez pour cesser de patiner. C’est contre-intuitif, mais la vitesse acquise vous tirera du dérapage et vous reprendrez le contrôle. Essayez également de braquer dans le sens opposé à celui du dérapage.

  • Virer pour sortir une voiture à propulsion d’un dérapage

    N’accélérez pas pour sortir une voiture à propulsion d’un dérapage. Braquez dans le sens opposé à celui du dérapage. Une fois la voiture redressée, réalignez le volant sur la route.

  • Virer dans le sens du dérapage avec une traction intégrale

    Avec une traction intégrale, virez dans le sens du dérapage. Une fois la voiture redressée, réalignez le volant sur la route.

  • Accélérations rapides

    Utilisez l’embrayage et l’accélérateur pour maintenir le régime du moteur dans la plage appropriée. Vous devez obtenir un maximum de puissance sans compromettre l’adhérence. Dès que vous sentez la poussée du moteur, relâchez progressivement la pédale d’embrayage tout en appuyant sur l’accélérateur.

     

  • Contrôle de l’adhérence

    Si vous allez trop vite et perdez l’adhérence à la route, le contrôle électronique de stabilité ne vous sera d’aucun secours. Ne dépassez pas la vitesse maximale que vos pneus peuvent tolérer selon la condition de la route (mouillée, sèche, enneigée ou autre).

     

  • De bons freins et de bons pneus

    De bons freins et de bons pneus vous éviteront bien des ennuis. Gardez-les en bon état. Votre vie en dépend.

  • Le savoir, c’est le pouvoir

    Connaître le circuit. Étudiez chaque virage et chaque droit pour libérer la puissance de votre voiture et en obtenir des performances plus précises et plus compétitives.

     

  • Respecter les limites

    Apprenez à connaître les limites d’adhérence de votre voiture sur la piste. Avec le temps, vous développerez un sixième sens et votre corps vous fera sentir si vous survirez ou sous-virez. Vous le verrez et vous le sentirez dans votre oreille interne et vos avant-bras.

     

  • Exploiter les virages

    La trajectoire dans les virages est très importante. Vous devez prendre les virages aussi largement que possible, en déviant vers la gauche avant un virage vers la droite pour trouver la trajectoire idéale, ou vice versa. Plus le virage est large, plus vous pouvez le prendre rapidement.

  • Trouver la trajectoire idéale

    Cherchez l’équilibre dans vos virages. Le sous-virage signifie que votre trajectoire est trop large et que vous allez déborder le virage. Le survirage est un braquage trop serré qui peut causer un dérapage et une perte de contrôle. Vous le sentirez dans votre siège.

     

  • Laisser refroidir les freins

    La course sur piste produit d’énormes quantités de chaleur dans les systèmes de votre voiture, plus particulièrement dans les plaquettes de frein. Faites un tour en freinant le moins possible pour laisser la circulation d’air refroidir les plaquettes de métal.

     

  • Les liquides

    Utilisez un liquide de frein haute température et assurez-vous qu’il n’est pas trop vieux. La course sur piste met les liquides à rude épreuve.

     

  • La pression des pneus est cruciale

    Chaque pneu a une pression de gonflage optimale à haute température. Soyez attentif à la pression des pneus. Si la pression de gonflage est trop élevée, la voiture peut survirer en raison du contact insuffisant entre les pneus et la route. Sur la piste, les niveaux optimaux sont différents des niveaux normaux recommandés. La plupart des pneus sport ne devraient pas dépasser 36 psi (lb/po²) quand ils sont chauds. Mais les pneus MICHELIN Sport Cup, par exemple, devraient être gonflés à 32 psi. Familiarisez-vous avec la pression de gonflage optimale de vos pneus.