Témoins (cookies) sur le site de Michelin

Pour une navigation optimale, le site de MICHELIN utilise les témoins de navigation.  Pour plus d'information, veuillez consulter notre politique sur les témoins. OK

Votre activité
récente
!

Bienvenue à la boîte à outils de votre historique

Nous avons conservé de précieux renseignements sur vos recherches antérieures pour vous faciliter la tâche.

???private_mode_title???

???private_mode_text???

Derniers pneus visualisés

Derniers détaillants visualisés

Dernières recherches

Conseils de conduite sécuritaire

Conduite sécuritaire sur les routes mouillées

Ralentissez. Si plus de conducteurs suivaient ce conseil sous la pluie, le nombre d’accidents diminuerait considérablement. On n’accorde pas la même attention à la conduite sous la pluie que sur la neige, mais on devrait. Une chaussée mouillée présente des dangers similaires comme, par exemple, une adhérence réduite et une plus grande distance de freinage.

Voici quelques conseils de conduite sécuritaire sur chaussée mouillée.

  • Assurez-vous que les sculptures de vos pneus sont suffisamment profondes.
  • Conduisez avec deux mains sur le volant. En tout temps.
  • Ralentissez avant de prendre un virage et maintenez une vitesse constante tout au long du virage.
  • En virant, évitez les mouvements brusques du volant.
  • Freinez uniquement en ligne droite, avant de virer et progressivement. Si vous devez freiner pendant le virage, soyez d’une extrême prudence.
  • Augmentez de beaucoup la distance entre votre véhicule et celui qui vous précède.
  • En cas d’aquaplanage, n’accélérez pas ou ne freinez pas brusquement. Gardez le pied légèrement sur l’accélérateur et dirigez la voiture vers l’avant jusqu’à ce que les pneus retrouvent leur adhérence.

Éviter le dérapage

Ce que c’est :

Vos pneus avant ou arrière ne suivent pas la direction du volant.

Comment reprendre la maîtrise :

Relevez doucement le pied sur l’accélérateur et ralentissez jusqu’à ce que les pneus retrouvent leur adhérence.

Comment l’éviter :

Vérifiez la pression d’air tous les mois.Vérifiez la profondeur des sculptures tous les mois, car les pneus en ont besoin pour évacuer l’eau.

Conseil de conduite :

Ralentissez sous la pluie ou sur une chaussée mouillée.

Freiner sous la pluie

Survirage/Sous-virage:
Ces termes sont peut-être un peu techniques, mais il s'agit en fait de notions simples, bien qu'importantes. Lorsque vous effetuez un virage, que ce soit sur chaussée mouillée ou séche (mais spécialement sur chaussée mouillée), vous pouvez facilement perdre le contrôle par survirage ou sous-virage. Apprenez-en plus sur ces deux problèmes et sur les solutions à adopter en regardant la vidéo ci-dessus.

Quoi faire si vous glissez vers l’avant au lieu de tourner

Ce que c’est :

Vos pneus avant perdent leur adhérence et pourraient déraper sur la route avant vos pneus arrière. C’est ce qu’on appelle le sous-virage. Votre véhicule ne suit pas le virage et glisse en dehors de la route.

Comment reprendre la maîtrise :

Relevez doucement le pied sur l’accélérateur et ralentissez jusqu’à ce que les pneus retrouvent leur adhérence.

Comment l’éviter :

  • Vérifiez la pression d’air tous les mois.
  • Vérifiez la profondeur des sculptures tous les mois.

Évitez de déraper en sortant d’un virage.

Ce que c’est :

Vos pneus arrière perdent leur adhérence avant vos pneus avant et vous commencez à tournoyer.

Comment reprendre la maîtrise :

  • Si votre véhicule est à traction, braquez dans le sens du dérapage. Cessez de corriger avec le volant lorsque les roues arrière retrouvent leur adhérence et que le véhicule se redresse.
  • Si votre véhicule est à propulsion, relevez le pied sur l’accélérateur et braquez en sens inverse du dérapage. Cessez de corriger avec le volant lorsque les roues arrière retrouvent leur adhérence.
  • Si votre véhicule est à traction intégrale, braquez dans le sens du dérapage et maintenez une légère accélération. Cessez de corriger avec le volant lorsque les roues arrière retrouvent leur adhérence.

Comment l’éviter :

  • Vérifiez la pression d’air tous les mois.
  • Vérifiez la profondeur des sculptures tous les mois.
  • Effectuez régulièrement la rotation de vos pneus afin d’en répartir l’usure.
  • Si vous achetez seulement deux pneus neufs, assurez-vous qu’ils sont installés à l’arrière du véhicule.

Conseil de conduite :

  • Évitez de braquer trop à fond.

Évitez l’aquaplanage.

Ce que c’est :

Les pneus glissent et ne répondent ni à la direction, ni au freinage, ni à l’accélération. Le véhicule pourrait même se mettre à déraper ou à tournoyer. C’est ce qui se produit quand l’eau entre vos pneus et la chaussée ne peut être évacuée assez rapidement. Cette couche d’eau s’accumule en avant du pneu jusqu’à ce que le pneu ne puisse plus l’évacuer. C’est à ce moment que le pneu perd contact avec la chaussée.

Comment reprendre la maîtrise :

  • Ne freinez pas brusquement.
  • Relevez doucement le pied sur l’accélérateur pour ralentir et pour que les pneus retrouvent leur adhérence.

Comment l’éviter :

  • Vérifiez la pression d’air tous les mois. Une pression inférieure à 30 % de la valeur recommandée augmente considérablement le risque d’aquaplanage.
  • Vérifiez la profondeur des sculptures de chaque pneu tous les mois.
  • Ralentissez à l’approche de grandes mares ou flaques d’eau stagnante.

La pression des pneus est cruciale

Voir les conseils d’entretien des pneus :

  • Vérifiez la pression d’air tous les mois. Les pneus sous-gonflés augmentent la consommation de carburant. Les pneus surgonflés ont moins d’adhérence.

Comment conduire afin de réduire la consommation d'essence

  • Maintenez une pression de gonflage adéquate
    Les pneus sous-gonflés sont l'une des causes les plus importantes de consommation excessive de carburant dans le monde. L'American Automobile Agency a déclaré que la conduite d'un véhicule avec des pneus sous-gonflés peut réduire l'économie de carburant de 25 %.
  • Choisissez des pneus à faible résistance au roulement
    Plus la résistance au roulement est faible*, moins le moteur doit faire d'effort et plus grande est l'économie de carburant.
    Quelques trucs:
    • Conduisez à une vitesse constante, en évitant les départs et les arrêts soudains.
    • Si vous pouvez le faire en toute sécurité, éteignez votre moteur lorsque votre véhicule est en arrêt, par exemple dans un bouchon de circulation ou à un passage à niveau.
    • Conduisez léger : plus votre véhicule est chargé, plus il est lourd, et plus il consomme du carburant et produit des émissions polluantes.
    • Retirez tous les accessoires que vous n'utilisez pas, et qui créent de la résistance aérodynamique.

Vous voulez en savoir plus sur Michelin et le développement durable?

Choisir vos pneus :

  • Choisissez des pneus dont l’une des principales caractéristiques de performance est l’« économie de carburant ».
  • Les pneus dont la principale caractéristique est l’« adhérence » sont souvent moins favorables à l’économie de carburant; les pneus d’hiver et les pneus pour véhicules plus lourds, comme les VUS et les camionnettes, pourraient également être peu favorables à l’économie de carburant.

Conduite sécuritaire sur la route

  • Respectez toujours les limites de vitesse sur les routes.
  • Actionnez vos clignotants à l’avance avant de changer de voie.
  • Évitez les coups de volant brusques ou intempestifs, car vous pourriez perdre la maîtrise de votre véhicule et faire des tonneaux.
  • Faites des pauses régulièrement. Ne conduisez pas malgré la fatigue.

Conduite sécuritaire de nuit

  • Laissez à vos yeux le temps de s’habituer à la lumière et aux ombres.
  • Abaissez légèrement votre rétroviseur de façon à réduire l’éblouissement des phares des véhicules derrière vous. - Si votre rétroviseur en est pourvu, utilisez le réglage de nuit.
  • Ne regardez pas directement les phares des véhicules venant en sens inverse.
  • Ne conduisez pas trop vite : la visibilité est réduite la nuit, et il est plus difficile de voir la route devant vous.

Conduite sécuritaire dans le brouillard

La visibilité est considérablement réduite dans le brouillard :

  • Utilisez vos phares de croisement et vos phares antibrouillard.
  • Ralentissez et évitez de doubler d’autres véhicules.
  • Prévoyez un temps suffisant pour réagir en cas d’urgence en restant à une distance de freinage appropriée du véhicule qui vous précède.

Conduite sécuritaire par grand vent

  • Ralentissez. Soyez prêt à freiner en tout temps.
  • Fermez les fenêtres. Une fenêtre ouverte peut aspirer des particules (p. ex., de la poussière) en suspension dans l’air qui peuvent nuire à la visibilité.
  • Restez attentif aux obstacles ou aux débris soufflés sur la route.
  • Soyez conscient que les gens pourraient ne pas entendre votre klaxon dans une bourrasque de vent.
  • Si vous transportez des objets à l’extérieur de votre véhicule, assurez-vous qu’ils sont solidement arrimés.
  • Soyez très prudent en doublant les véhicules plus hauts, surtout dans les zones exposées et sur les ponts.

Conduite sécuritaire dans les régions montagneuses

Avant de partir :

  • Vérifiez vos freins, essayez-les et vérifiez le fluide de frein.
  • Apportez les outils nécessaires en cas de panne (pour la liste complète, voir Précautions et urgences).
  • Vérifiez l’état de votre pneu de secours, plus particulièrement la pression d’air.
  • Apportez de la nourriture, des vêtements appropriés et des articles d’urgence.
  • Renseignez-vous au sujet des conditions climatiques et routières dans la région montagneuse et choisissez soigneusement votre itinéraire.
  • Dites à au moins une autre personne où vous allez, quand vous partez et quand vous devez revenir, de sorte qu’elle puisse alerter les services d’urgence si vous ne revenez pas au moment prévu.

En conduisant :

  • Klaxonnez si vous avez la vue bloquée dans un virage.
  • Conduisez prudemment et ralentissez dans les courbes, surtout si vous avez la vue bloquée.
  • N’allez jamais vite et ne doublez jamais dans les virages serrés où vous pourriez ne pas voir les véhicules qui viennent en sens inverse.

Conduite sécuritaire dans la boue

Des moyens simples de décider si vous pouvez traverser la boue :

  • Si vous rencontrez une grosse flaque de boue sur la route ou hors route, arrêtez votre véhicule et vérifiez la dureté et la profondeur de la boue avant de la traverser.
  • Observez les traces de pneus d’autres véhicules afin de juger de la profondeur et de la consistance de la boue.
  • Déterminez les types de véhicules qui ont laissé les traces d’après les dimensions et la largeur des traces. - Utilisez cette information pour décider si vous pouvez traverser ou non.

Conduite sécuritaire sur la glace et la neige

  • Conduisez avec deux mains sur le volant. En tout temps.
  • Avant de tourner, ralentissez pendant que vous roulez en ligne droite.
  • Pendant le virage, maintenez une vitesse lente et constante. Si vous accélérez brusquement, vos pneus pourraient perdre leur adhérence.
  • En virant, évitez les mouvements brusques du volant.
  • Freinez uniquement en ligne droite, avant le virage et progressivement. Ne freinez pas pendant le virage.
  • Augmentez de beaucoup la distance entre votre véhicule et celui qui vous précède.
  • Si vos roues se bloquent et dérapent, relâchez la pédale de frein afin de retrouver l’adhérence, puis freinez doucement.
  • Si possible, évitez de changer de voie dans la neige fondante. Il est plus prudent de changer de voie sur une chaussée sèche.
  • Si vous utilisez des chaînes, vérifiez l’espace libre entre le pneu et le véhicule et, le cas échéant, entre les pneus jumelés.

Vous voulez en savoir plus long sur les conditions hivernales?

La fatigue

  • Abaisse le niveau de concentration et augmente le temps de réaction.
  • Réduit la capacité auditive.

Comment prévenir la fatigue de conduite :

  • Prenez une pause d’au moins 15 minutes et étirez-vous après avoir conduit pendant deux heures.
  • Évitez de trop manger.
  • Ne fixez pas les yeux sur la ligne médiane de la route.
  • Gardez le véhicule bien aéré et à une température confortable.

Facultés affaiblies

La maladie et les médicaments peuvent nuire à votre conduite

  • La douleur ou les situations émotionnelles perturbantes peuvent réduire considérablement votre concentration sur la route.
  • Si vous prenez des médicaments dont vous ne connaissez pas les effets, consultez votre médecin ou votre pharmacien avant de conduire.

Ne conduisez pas sous l’effet de l’alcool.

  • Ne consommez pas d’alcool avant de conduire et soyez conscient des limites légales.
  • Désignez un conducteur ou prenez un taxi si vous avez consommé de l’alcool.

Conseils d’ordre général pour les situations d’urgence

  • Restez calme et ne paniquez pas; vous pourrez ainsi prendre des décisions rationnelles et posées.
  • Essayez de freiner en ligne droite, si possible.
  • Si une situation d’urgence survient alors que vous conduisez à haute vitesse, essayez d’éviter les coups de volant brusques, car ils peuvent causer des accidents autrement évitables.
  • La direction est beaucoup plus efficace à basse vitesse. Ralentissez autant que possible afin de réduire l’impact d’une collision éventuelle.
  • Votre priorité consiste à sauver des vies. Si un accident est inévitable, prenez les mesures prioritaires qui assurent la préservation de la vie humaine avant tout.
  • Allumez vos feux de détresse aussitôt que possible.
  • Assurez-vous d’avoir en main en tout temps les numéros d’urgence et d’assurances.

Reprendre la maîtrise de la direction

  • Relevez doucement le pied sur l’accélérateur
  • Dirigez le véhicule dans le sens du dérapage des roues arrière.
  • Rétrogradez rapidement et utilisez le frein moteur pour ralentir.
  • Allumez les feux de détresse aussitôt que possible et jusqu’à ce que vous repreniez le contrôle.
  • Au besoin, utilisez le frein à main.

Panne de freins

  • Tenez fermement le volant.
  • Si la panne survient avant un virage, essayez d’abord de maîtriser la direction
  • Puis essayez de ralentir : rétrogradez, une vitesse à la fois.
  • Utilisez le frein à main/d’urgence pour arrêter le véhicule si la vitesse est inférieure à 30 km/h.
  • Allumez vos feux de détresse, le cas échéant.
  • Utilisez les pentes ou les côtes ascendantes pour ralentir le véhicule.
  • Si vos freins cessent de fonctionner pendant que vous montez une côte, rétrogradez rapidement, puis utilisez le frein à main/d’urgence pour stationner le véhicule.
  • Essayez de stationner dans une voie de stationnement d’urgence ou sur un accotement stabilisé. - S’il n’en existe pas, stationnez le plus loin possible de la circulation rapide et assurez-vous que vos feux de détresse sont allumés.

Comment l’éviter :

  • Essayez vos freins avant de partir.
  • Essayez toujours vos freins avant de descendre une pente raide ou après avoir franchi une flaque d’eau profonde.

Éclatement d’un pneu

Note sur la vidéo : Cette vidéo a été tournée sur une piste professionnelle avec un pilote professionnel et du matériel d’essai d’éclatement de pneu.

  • Le bruit pourrait vous surprendre, mais restez calme.
  • Gardez les deux mains sur le volant en tout temps et tenez-le fermement. Cela pourrait vous sauver la vie en cas d’éclatement d’un pneu.
  • Ne freinez pas, mais gardez plutôt votre pied sur l’accélérateur en appuyant légèrement pour conserver la vitesse acquise du véhicule
  • Maintenez la trajectoire du véhicule aussi droite que possible.
  • Freinez doucement afin de conserver la maîtrise du véhicule en réduisant la vitesse
  • Arrêtez le véhicule dans un endroit sûr.

Matériel à conserver dans le véhicule

  • Manomètre pour pneus
  • Pneu de secours et cric
  • Huile à moteur
  • Câbles de survoltage
  • Lampe de poche
  • Fusées éclairantes
  • Couvertures et gants
  • Trousse de premiers soins
  • Bouteilles d’eau, barres collations et nourriture non périssable